Une chanson douce de Leila Slimani

Une chanson douce de Leila Slimani

Résumé

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame. 

 

Mon avis 

Ce bouquin (Prix Goncourt 2016, tout de même) m'a laissé une drôle d'impression. Comment vous expliquer ? 

"Le bébé est mort. Il a suffit de quelques secondes." 

Le roman commence par ses deux petites phrases, autant vous dire que l'auteur laisse peu de doutes quand à l'issue de cette histoire tragique. Evidement après la lecture de cette première phrase, je ne l'ai plus lâché. Je me suis laissé embarquer dans ce drame familial en partie grâce à la fluidité d'écriture de Leila Slimani. 

L'histoire tourne autour d'une famille : Les parents Myriam et Paul et les enfants Mila et Adam. Myriam, mère au foyer décide un jour de reprendre le travail. Ils se mettent rapidement à la recherche d'une nounou et c'est Louise qui aura l'honneur de décrocher ce job. Elle va s'immiscer peu à peu dans leur vie, tellement qu'elle deviendra vite indispensable à la famille et que Myriam et Paul ne tariront pas d'éloge envers elle. Nous sentons bien que cette Louise a quelque chose de malsain à travers quelques gestes plus ou moins dérangeants que décrit l'auteur. L'indifférence des parents en est carrément révoltante. 

Leila Slimani a voulu dépeindre la folie, la dépendance affective et les différences sociales mais ce n'est pas une franche réussite.

J'ai aimé : l'écriture froide de l'auteur qui ajoute de l'intensité au roman. 

Je n'ai pas aimé : Le manque de profondeur du roman. Quid de la maladie mentale de Louise et de sa relation avec sa propre fille ? Ce sont pour moi des éléments centraux du roman, la raison même du drame et ils ne sont que très peu abordés. C'est certainement un choix voulu de l'auteur pour ajouter je ne sais quoi à l'histoire mais je suis resté sur ma faim. Il me manque encore un bout de l'histoire.

En conclusion, je ne sais pas si je dois conseiller ou non ce livre. Lisez-le et vous verrez 😉 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article